Pour bénéficier du service de prélèvement SEPA, vous devez vous munir d’un formulaire de mandat téléchargeable en ligne. Il s’agit d’un formulaire par lequel vous acceptez que le créancier prélève de l’argent sur votre compte. Quelques notions de base sont à étudier à propos de ce document.

Qu’est-ce que le prélèvement SEPA ?

Le SEPA ou Single Euro Payments Area est un nouveau procéder de paiement bancaire en euros sur le plan international. Instauré depuis le 1er février 2014, ce moyen vise l’uniformité des paiements en euros pour tous les pays européens. Plus qu’une simple standardisation du prélèvement bancaire, le but de ce procédé est d’offrir une solution plus rapide, moins complexe et sécuritaire.

mandat sepa

L’autorisation de prélèvement automatique est remplacée par une demande notamment le mandat de prélèvement SEPA qui est à envoyer directement au prestataire. Ce mandat est constitué par le BIC, l’IBAN, l’ICS et le RUM. Le BIC et l’IBM représentent les coordonnées bancaires, ils remplacent le RIB. L’ICS est un code d’identification qui permet à une société habilitée de faire le prélèvement sur le compte d’un débiteur. Enfin, le RUM est un identifiant à 35 caractères pour chaque formulaire de mandat, c’est une sorte de numéro de série du prélèvement bancaire.

Comment remplir le formulaire de mandat de prélèvement SEPA ?

Téléchargeables en ligne, plusieurs moyens permettent au débiteur de remplir le formulaire de mandat de prélèvement SEPA. Dans un premier temps, le débiteur peut faire un mandat sur papier qu’il doit remettre au créancier. Une fois que le créancier a le mandat en main, les informations doivent être envoyées à destination de la banque du débiteur. Sinon, le débiteur peut également faire un prélèvement électronique ou un e-mandat. Cependant, il faut savoir que l’e-mandat est une option qui n’est pas encore courante. En effet, toutes les banques ne sont pas tenues de posséder une option E-mandat.

Comment se fait l’activation du formulaire du mandat

Quelle que soit la méthode choisie, le mandat doit atterrir aux mains du créancier. C’est au créancier de transmettre le mandat à la banque en fichier XML. Le mandat devient alors des données électroniques à envoyer au système bancaire. Le mandat prend effet lorsqu’un premier paiement est confirmé. Les délais de paiement diffèrent selon le type de transactions, soit 2 jours en système B2B, et 3 jours en système Core. Le créancier peut prélever les avoirs du compte dès que la banque l’en informe par notification. D’ailleurs, la banque a l’obligation d’informer le créancier par message en cas de problème. Les données du mandat seront encore nécessaires pour les prochains prélèvements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *